• My Dreams

    Voilà la fiction s'intituler " My Dreams " . Pourquoi ce nom ? Tout simplement car j'ai rêvée de l'héroïne principale ainsi que de sa sœur et mon rêve m'a donc inspiré pour une fiction ^^ . De temps en temps je rêve de ce que je pourrais faire dans la suite de la fic, mais je crois que le plus bête est que je sais déjà ce qu'il va se passer à la fin ! J'ai déjà tout planifié XD .

     

    Bref le chapitre 1 est déjà sortit et j’espère que celui-ci vous plairas ^^

  •  

    Yuzuki

    -

    Yuzuki, âgée de 17 ans elle est la fille du chef de l'armée du royaume de Silane. Son père décéder depuis 3 ans lui avait dit avant sa mort qu'elle devrait se battre ... Aujourd'hui le royaume a été envahi par  les armées d'autre pays. Petit à petit les habitants du royaume par peur se remirent aux mains de l’armée. La cité d'aujourd'hui est constituée de quelques survivants qui essayent de se battre au profit déjà pays qui est déjà tombé. Elle accompagne en ce moment sa sœur a la  recherche d'un endroit ou s'abrité pour survivre dans ce monde hostile ...

     P-S : cheveux châtain foncé et yeux gris-rouge, mince de taille normale et porte souvent une robe blanche et des accessoires violet très clair

     

    Ayoku

    -

    Ayoku, 17 ans également  a toujours connu le monde tel quel car ses parents étaient des habitants qui ont rejoins l'armée par peur. A l'heure qu'il est ils sont probablement déjà morts. Ayant appris seul la situation du royaume il s'est juré de ne jamais laisser tomber le pays aux mains de l’armée.

    P-S : cheveux brun, yeux verts grand et adore sa sœur et très soucieux des autres. 

     

    Enju

    -

    Elle est la petite sœur d'Ayoku  et elle a toujours adoré son frère peut importe les situations. Elle a 12 ans et elle est une enfant surdouée ...

     

    P-S : cheveux blond clair et yeux noisette, petite et très agile et discrète. Elle s'habille souvent d'une petite robe noire au motif fleuri.


    votre commentaire
  • Deux jeunes filles était au milieux d'une rue ... 

    Yuzuki : Non, cela ne peut pas être vrai !

    ... : Un jour ma fille tu devras te battre et protéger ta mère et ta sœur .

    Yuzuki : Je suis désoler maman a disparu et je n'ai pas pu protéger Izuki * pleurs, couché sur le corps de sa sœur *

    Yuzuki : Elle savait se battre mais je lui faisais confiance * arracha le collier et le bracelet de sa sœur et les serras dans sa main * * bruit chelou *

    Yuzuki rangea les bijoux de sa sœur dans sa poche et prit son arme en main ;

    Yuzuki : Qui est là ?

    Elle pointa son arme dans toutes les directions possibles * bruit * ;

    Elle senti le vent bouger et elle se retourna brusquement et sortit un poignard de sa poche gauche ...

     

    _______________________________________________________________________________________

     

    Voilà le prologue de ma fiction ^^

    j’espère qu'il vous auras plus et donnez moi vos impressions en com's :3 


    10 commentaires
  •  Mais rien il n'y avait personne la rue était vide et un silence régnait ...

     •          •          •

    Seule une personne était au milieu de la rue  ...

    (WTF !  )

    Un éclat lumineux brilla au coin de l’œil de notre héroïne. Le temps qu'elle comprenne elle n’eût d’autre recours de crier 

    Yuzuki : Attention !!!

    Elle se précipita sur la personne à milieu de la rue et elle se jeta dessus. La détonation venais de passer elle rouvrit les yeux. Elle était sur un jeune homme aux cheveux brun.

    .... : Ça va pas ou quoi ?!

    Yuzuki : merde ! Suis-moi !!

    .... : Ohhh, qu'est ce qu'il c'est passez et pourquoi tu ma sauter dessus ?!

    Yuzuki : Tait-toi et cours !!!

    Des bruits sourds se dispersaient autour d’eux.

    Yuzuki : T'a une arme ?

    .... : Oui pourquoi ?!

    Yuzuki : Fout toi en plein milieu de la rue et cour !

    .... : Tu veux que je crève !!! Pourquoi je devrais t'écouter ?!

    Yuzuki : Parce que sinon tu crèves *esquive une balle au passage * (moi : normal XD)

    ... : D'abord t'es qui =_= ?

    Yuzuki : Pas le temps pour ça ! *lui prend le bras et se plaque derrière le mur d'un immeuble *

    ... : Nan mais sérieux t'es qui ?

    Yuzuki : On change de plan. On monte au 4ème étage. Tu sais utilise la magie ? *esquive de discutions bonjour X) *

    ... : Putain tu me gave !!!! *No rage* Oui pourquoi ?

    Yuzuki : *Monte les escaliers * * arrive en haut * *Sort son sniper* Couvre moi !

    ... : What ?

    Yuzuki se leva et inspira à fond.

    le jeune homme fit un bouclier.

    Yuzuki : elle bouge trop ... je dois user minim' deux balle ...

    Leur ennemi commença à leur tirer dessus

    Yuzuki : C'est parti ... *inspire*

    Un aura bleu commença à l'entourée... Ses cheveux flottaient. Elle paraissait très concentrée et inapprochable. 

    Yuzuki : *met son œil dans le viseur * (je crois que sa s'appelle une lunette ^^) Ok ... *inspire* *bloque sa respiration* *tire* Touchée dans l'épaule gauche. Son arme est tombée. Brise le bouclier. 

    Le grand brun cessa la protection sous les ordres de l’héroïne.

    Yuzuki : *se lève* * invoque un pistolet a double action *tire avec un mouvement de recul*

    Son regard était fixé sur la cible. Elle restait sans expression.

    Yuzuki : Elle est morte.

    ... : Ok super ^^

    Yuzuki : Tu t'appelles comment ?

    ... : Je m'appelle Ayoku et je te remercie de m'être venue en aide  *smile*

    Yuzuki : de rien moi c'est Yuzuki * sourit * Enchantée ^^

    Ayoku : Petite question mais pourquoi t'es seule en plein milieu de la nuit ?

    Yuzuki : Ah ... Je cherchais avec ma sœur un endroit ou aller car notre maison dans la zone est a été attaquée ... 

    Ayoku : Et où est ta sœur ? *ne se doute de rien *

    Yuzuki : Elle est morte * fixe le sol et serre le poing *

    Ayoku : Je suis désoler  *gomen* *s'incline* (Narmol XD)

    Yuzuki : Chut ...

    Ayoku : Quoi ?

    Yuzuki : Tait-toi !

    ... le vent soufflait dans l'immeuble en ruine. Un éclat lumineux vola dans le ciel. Un bruit sourd se faisait entendre.

    Yuzuki : Une bombe ?! *sort de sa poche un écran digital *

    Il était écrit ;

    Bombe 110 km/h

    Temps restant : 3 minutes 21 secondes  avant impact.

    Yuzuki : Merde pas d'autre choix ... On court 

    Ayoku : Mais c'est quoi ce bordel !!

    Yuzuki : Dépêche-toi !

    Ayoku se mit à courir derrière elle. 

    Yuzuki : Si on ne va pas plus vite on va mourir !* lui prend la main et continue de courir *

    Le compteur n'était maintenant plus qu'a 30 secondes environ.

    Yuzuki : On n'a plus le temps de fuir on se fera toucher alors autant se cacher plutôt que fuir et d'être blesser. *s'arrête*

    Des morceaux d'un ancien bâtiment jonchaient le sol. Les deux connaissances se plaquèrent derrière une armature en métal.

    Yuzuki : Plus que 10 secondes. Normalement ici on ne sera pas vraiment touchés. J'espère qu’on n’aura rien de grave après ça.

    BOUM *oui les bombes chez moi sa fait toujours ce bruit XD *mentalités de 2 ans et demi*

     

    Le sol tremblait et la puissance de la bombe déformait la plaque de métal. 

    _______________________________________________________________________

    Voilà ^^ . Fin de mon chapitre qui a été je sais très long a sortir  mais il est là enfin 

    je compte sortir les prochains chapitre dans les jours a venir ( ce qui ne seras absolument pas le cas XD )

    Bye  ^^


    80 commentaires
  •   Le sol tremblait et la puissance de la bombe déformait la plaque de métal. Les débris autour de nous formaient un sifflement incessant. Quand nos regards se croisaient je pouvais lire dans ses yeux " Je ne veux pas mourir, pas maintenant ! «. Tout d'un coup une chaleur oppressante envahie l'espace remplaçant le sifflement insupportable. Yuzuki se leva et observa le ciel en demandant pardon. Ayoku demanda à la jeune fille à qui elle parlait et celle-ci se mit à pleurer. Elle hurlait qu'elle était désolée et qu'elle n'avait pas pu protéger sa sœur. Ayoku ne pu s’empêcher de la prendre dans ses bras pour la consoler. Au bout de quelques minutes tout les deux s'étaient endormis. 

    Quand Yuzuki se réveilla les soldats de l'armée anti-rebelle étaient à moins de 50 mètres. Yuzuki s'empressa de réveiller Ayoku.

    Ayoku : Quoi !?

    Yuzuki : L'armée Anti-rebelle, on fait quoi ?

    Ayoku et Yuzuki décidèrent de fuir car ils n'étaient pas en état de se battre. Yuzuki lui dit en chuchotant de se dépêcher ou ils allaient être repérés ...

    Ayoku : Mais on fait quoi ?!

    Yuzuki : Soit on se bat ou on se réfugie en hauteur mais tu n'es pas en état de te battre 

    Ayoku : Mais si !

    Yuzuki : Je ne veux pas courir  le risque !

    Le vent commençait seulement à se lever et les fumées brûlaient la gorge. Le temps est chaud et lourd mal grès le vent. La brume commençait à s'effacer et on distinguait maintenant la Lune. Des bruits sourds s’effaçaient. Yuzuki et Ayoku s'étaient réfugiée derrière une maison et décidèrent de monter sur le toit pour mieux observer la zone ou ils se trouvaient. On distinguait au loin l'immeuble dans lequel ils s'étaient réfugiés. L'armée nous avait certainement semés et le temps paraissait calme. Ils en profitèrent pour faire connaissance.

    Yuzuki : Donc tu maîtrise la magie et le maniement des armes a feu c'est bien ça ?

    Ayoku : Oui, et toi magie et maniement des armes quelconque.

    Yuzuki : Exactement, et jusqu'à maintenant je vivais avec ma sœur Izuki dans la zone 23 Est de Tokyo qui à donc été attaquée il y a 2 jours. Et je cherche donc actuellement un abri.

    Ayoku. Et moi je vis dans la zone 17 Sud-Ouest de Tokyo avec ma petite sœur. Mais tu as du faire un long chemin pour arriver jusqu'ici ?

    Yuzuki : Oui en recherche justement de rebelle comme moi et ma sœur et nous avions réussi à éviter l'armée rebelle est quelconque ennemis jusqu'à ce soir.

    Ayoku : C’est d'ailleurs assez étonnant d'en croiser dans cette zone qui n'a pourtant encore jamais attaquée. Elle est habituellement protéger par des rebelles et le peu de civil qui reste. Même si cette rue parait abandonné je suis sur qu'il y a  encore des gens qui vivent ici.

     Yuzuki : C'est vrai que la raison pour laquelle ils ont attaquée seulement ma sœur me triture l’esprit. Mais  surtout pourquoi tu étais en plein milieu de la rue sans aucune forme de défense ?

    Ayoku : justement en parlant de ça, ce qui m'a attirer est une magie très puissante mais j'en déduis que ce n'était pas toi ni ta sœur.

    Yuzuki : Peut être nos ennemis alors ?

    Ayoku : Non je ne pense pas ...

     Après cette longue discutions ils décidèrent de partir en direction de la zone ou vit Ayoku.

    Une petite sonnerie retentit dans la poche du grand brun. C'était son téléphone. Il s'empressa de répondre.

    Ayoku : Allô? ... oui ... je sus avec une fille qui était dans la zone 14 ouest et qui c'est fait attaquée et qui a malheureusement perdue sa sœur au combat ...la bombe ? Oui on y était ... Non on n’est pas blessés mais je lui en dois une ... Non je ne l'ai pas trouvée ... Ok ... Alors on arrive d'ici 1 h ... Ok ...tiens moi au courant ... Quoi ! ... L'exception serait dans les parages ... Super ... Ok, je t'appelle en cas de besoin ...

    Yuzuki : Alors l'exception serait ici ? 

    Ayoku : D'après ma sœur, oui.

     Ils continuèrent à marcher. La brume s'étant teintée d’orange face à l'aube du soleil. Soudain ils entendirent des voix derrière eux. Comme des ordres et des sons métalliques. Cela ne les choquait pas plus que ça jusqu'à moment ou Yuzuki sentit quelque chose éraflée sa joue.

    Yuzuki : Ayoku !!!! 

    Elle couru aussi vite qu'elle pu pour le prévenir du danger qui les guettait. Tout ce qui se passait autour de moi résonnait comme s'il était impossible de me sortir ces coups de feu de la tête. 

     

    Yuzuki : *pensée* Comment vais-je faire ?! L'armée nous suit de près et nous ne pouvons pas nous battre. Je ne veux pas voir d'autres personnes mourir !

    _______________________________________________________________________________

    Voilà le chapitre deux qui est enfin là ! >:] J'en ai marre !!! Je suis trop perfectionniste :/ 

    Il est peut être un peu moins long que le précédent mais le contenu auras changer ^^ J'ai opté cette fois ci pour moins de dialogue et plus de texte ^^

    J'espère que ce chapitre vous à plus ^^ 

     

    Bye bye <3


    7 commentaires
  • Au dessus des flammes oranges qui striait le sol froid, on pouvait s'en doute apercevoir le levé du soleil. La chaleur commençait déjà à envahir les rues silencieuses de Tokyo. Comment pouvait-on se douter que dans quelques heures seulement, le rouge froid et les cris resurgiront...

    _________________________________________________________________________________

    Dans la maison où vivait notre jeune fille, le calme imposant faisait régner une ambiance peu chaleureuse. Une tête brune entrait dans la pièce où se trouvais la jeune fille aux cheveux châtain. Il essaya vainement de la réveiller. Yuzuki restant muette dans son sommeil se réveilla brusquement sur ce qui semble être le sol.

    Yuzuki : Putain! T'aurais plus trouvé moins violent comme réveil Ayoku !

    Ayoku : Figure-toi que j'ai déjà tout essayé !

    Enju entre en fracassant la porte sue le mur et en hurlant '' Vous me faites vraiment chier! '' et se redirigea lentement vers la porte. Ayoku demanda '' C'est tout ce que tu as à dire ? ''. Elle répondit d'un oui bref avant de se rediriger vers sa chambre pour certainement se recoucher.

    Ils se regardèrent avant de partir dans un fou rire.

     

    Yuzuki ? C'est moi ^^ ; Ma vie ? Plutôt remplie avec une nouvelle famille qui compte beaucoup même si on ne peut s’empêcher de se faire chier mais c'est notre façon de nous prouver notre complicité ! Enju est comme ma sœur mais nonobstant je n'arrive pas à me dire que Ayoku agis avec moi en tant que grand frère mais je n'arrive pas à le voir tel quel. On a 1 mois d'écart mais bon XD. Mais en vrai je lui suis secrètement supérieure 8).

    Maintenant je vis ma vie pleinement et sereinement ! ^^

     

    Je descendis les escaliers suivit d'Ayoku qui me courrait après. Arrivée au rez-de-chaussée et je tournais autour de la table pour l’empêcher de m'atteindre et ça marchais plutôt bien XD. Il essaya encore une fois inutilement de me prendre le bras en passant au dessus de la table. J'eu tellement peur que je voulu reculer mais je glissai en me rattrapant sur le long du mur. Ayoku, mort de rire voyant que j'avais disparue de son vison en un instant en témoignant ma chute pitoyable 8D.

    Yuzuki : Ce n’est pas drôle! J'ai glissée >.>

    Ayoku : *ne peux pas se retenir de rire* Mais si c'était énorme j'aurais du te filmer même !

    Enju qui était descendue entre temps car elle n'avait pas réussie à se rendormir se mit à se lamenter d'avoir deux aînés aussi bête et inconscient.

    Tous les trois s’assirent autour de la table  et entreprirent de déjeuner avant d’aller examiner les alentours pour voir s’il n’y avait pas d’autres réfugiés comme Yuzuki à l’époque. Quand ils eurent fini Enju remonta au 1er et s’installa devant son ordinateur ou elle continua ses recherches sur les différentes armes qu’elle pourrait posséder, elle ou ses aînés. Pendant ce temps Ayoku et moi étions dehors. A notre retour Enju nous a demander nos armes pour faires deux trois études de matériaux et de capacités. Juste après avoir manger Enju est descendue dans le salon ou je parlais tranquillement avec Ayoku d’un sujet assez préoccupant.

    Enju : J’ai réussi à trouver certain matériaux générique pour que vos armes ais plus de résistance et de capacité balistiques !

    Yuzuki : Ouahhh super  >w< ! Tu pense pouvoir nous faire ça pour quand ?

    Enju : Dans 3h et quelque je pense que ça peux se faire ^^.

    Ayoku et Yuzuki semblait soulagés presque comme content. Enju les interrogeât avec précaution pour comprendre ce qui les préoccupait.

    Yuzuki, d’un regard profond Ayoku avant que celui-ci lui adresse un regard remplis de tendresse avant de se détourner des yeux vert de sa « sœur » avant de contempler sa petite sœur avec le même regard que celui qu’il avait adresser à Yuzuki.

    Ayoku Nous avons reçus un avertissement selon quoi les armés anti-rebelles vont venir éjectés les derniers habitants des 3 ultimes districts en les exterminant tous jusqu’au dernier. Il faut absolument que l’on parte avant 17 h de la ville et nous nous dirigerons vers le sud derrière Ota,  jusqu’a ville de Yokohama.

    Enju resta sans mot. Lui dire qu’elle devrait abandonner la maison où elle vit depuis toute petite la pétrifia de peur elle s’exclama « Mais il doit y avoir un autre moyen que de partir de la maison e papa et maman ! » et Ayoku renchérit par : « Et tu crois que si il y avait un autre choix nous te demanderions de partir avec nous ! ». Yuzuki s’agenouilla prés d’Enju et la serra dans ses bras en lui disant «  On n’a pas le choix je suis désoler ... ». Ayoku nous serra toute les deux dans ses bras ce qui était assez réconfortant.

    Enju : *sèche ses larmes avec sa manche* Ok, je comprends je retourne sur mes ordinateurs et je vous appelle dès que j’ai fini avec vos armes …

    Elle remonta au 1er sans un seul bruit.

    Ayoku : J’espère qu’elle ne nous en veut pas  -_-.

    Yuzuki : Je ne pense pas ♥ Bref comment allons nous faire pour nous rendre là-bas ?

    Ayoku : en 1er point il faut que l’on se rende à l’ouest total de la zone et là-bas où nous attendras Haya Toki, une ancienne amie du camp de concentrés du sud de Nishihara. Et elle nous emmènera en train à Yokohama avec le reste du camp.

    Yuzuki : Et comment peut-on être sûr qu’on sera en sécurité ? 

    Ayoku : Je ne sais pas … J’ai l’impression que… Je vais causer votre perte.

    Yuzuki : *s’accroupi devants lui et lui prends la main* Peux importe les choix que tu feras je te soutiendrais. (À part si il y a une autre issue mieux >.<)

     

    Ayoku, toujours la tête ailleurs monta au 1er pour voir ou en était sa sœur alors que Yuzuki Le savait très bien. Enju n’aurait peut être pas le temps de finir car elle devait préparer le strict minimum à emmener : Armes, recharges, nourritures, habits et argent. De quoi vivre pendant tout leur voyage qui devrait durée environ cinq jours et pour après car la vie ne risque pas d’être rose la bas encore moins qu’ici, fin ce qu’il en restera ce soir après la venue des armées…

    _______________________________________________________________________________

    Voilà le 3° chapitre qui sort enfin après une longue attente de ... 6 mois XDDDD . je sais que j'ai pis mon temps sur ce coup la >.< . Mais au moins le résultat est la et j'espère qu'il vous plaira ^^

    P-S : Je compte sortir deux chapitres avant noël alors je pense que je vais reprendre sérieusement cette fiction :p

     

    Bref bonne journée les lama arc-en-ciel ♥


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique